NE PAS TOUCHER, REGARDER, PENSER

À peine Ai-je pensé,
On m’a dit de ne pas regarder.
Alors, mes pensées ont changé,
J’ai perdu le goût du toucher.

La fleur, belle et dans sa peau parfumé,
Mes yeux s’éfforçaient à ne pas regarder.
Comme un programme declenché, mes émotions sont tourmentées.
Je ne pensais plus qu’à la toucher.

Où donc ai-je caché la loi de propriété?
Cette fleur, bien posé au bord de la voie,
Ou celle du milieu de ces belles voix,
Etaient chacune la propriété d’un monsieur dont le nom échappe à mes pensées.

Ma détermination forte, j’éssaie de me convaincre.
Je n’ai plus que là un Maitre, qui m’inspire.
Mon esprit vendu, se plait malheusement dans le corps.
Le but fixé, mon regard hipnotisé, mes pensées figées, je m’y rapproche.

Et vint le grand jour de notre délivrance
Où la voix descendit du Ciel
« Ne pas penser, ne pas ragarder, ne pas toucher… « 
Écoute, obéis et sois sauver…

Le Nomade du 21ème Siècle

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s